C’est quoi bootstrap 2

C

Cet article est une suite de l’article précédent, qui présentait bootstrap.

Maintenant qu’on a compris que bootstrap est une librairie de classes CSS déja prête à être utilisée, on peut entrer dans le fond du fonctionnement de bootstrap.

Les 3 facettes

Il existe 3 facettes de Bootstrap qui peuvent être utilisées de manière indépendante :

Les propriétés

C’est un peu ce qu’on a vu en première partie…Quand on veut utiliser une propriété, Bootstrap a peut-être déjà des classes qui le font.

HTML

Ici, on a les classes de bootstrap qui permettent de mettre une couleur spécifique à un texte.

C’est hyper pratique, on peut attribuer très rapidement une couleur, en fonction de ce que l’on veut.

Point Positif

La rapidité : le développeur qui maîtrise Bootstrap sera capable de mettre du style très rapidement et simplement, tout en étant sûr du résultat.
La documentation : la documentation en ligne de Bootstrap est très bien faite et permet de trouver la bonne classe, facilement.
Design : il est simple et passe-partout

Point de prudence

Le design : les boutons de bootstrap par exemple, peuvent ne pas vous convenir.

Le système de Grid

Bootstrap a son propre système de placement.

Et il est déjà responsive !

Points Positifs

La rapidité : La Grid permet de faire un placement simplement, et très rapidement
Le responsive : La Grid est déjà responsive. Donc deux éléments côte à côte se placeront automatiquement l’un en dessous de l’autre sur les petits écrans.

C’est-à-dire qu’en apprenant la façon de fonctionner de Bootstrap et en utilisant ses classes pour placer des éléments, on est capable de faire une structure qui variera automatiquement en fonction de la taille d’écran.

Point de prudence

La maniabilité : Il peut être difficile de faire exactement ce que l’on veut au niveau du placement.

Les composants

La partie la plus folle de Bootstrap.

Ils ont déja codé des éléments, et tu n’as plus qu’à les récupérer, gratuitement, sur un plateau.

Que ce soit un carrousel, une navbar, ou un système de pagination, le code est déja prêt, tu n’as plus qu’à le copier coller, et changer les éléments qui t’intéressent.

C’est d’autant plus intéressant que certains éléments sont parfois difficiles à coder de façon professionnelle…puisqu’ils requierent du HTML, du CSS, mais aussi du Javascript.

Points Positifs

Facilité d’utilisation : il suffit de copier coller le code dans notre projet, et de modifier les paramètres qui nous intéressent.
Quantité : il existe une vingtaine de composants, chacun déclinés en plusieurs versions
Design : il est simple et passe-partout

Point de prudence

Le design : Les composants ont un style assez simple et courant dans le web. Si vous tentez de modifier un composant bootstrap, selon la complexité de l’élément, vous risquez de galérer un peu.

Le design, un vrai souci ?

Le design de Boostrap est un design simple, et passe-partout.

Et ce qui est intéressant c’est que l’on peut arriver rapidement à un résultat graphique très visuel et facile à comprendre pour l’utilisateur.

Mais si vous êtes un pro du design, et que pour votre projet vous avez besoin de quelque chose qui se démarque, Bootstrap n’est pas fait pour vous.

En effet, vous risqueriez de l’utiliser pour, au final, réécrire beaucoup de CSS par dessus… ce qui n’est pas très pratique, et pas bon non plus pour les performances.

En conclusion

Bootstrap est un outil vraiment génial !

Après l’avoir pris en main, il simplifie considérablement votre code, en vous permettant d’avoir rapidement une page cohérente, compréhensible pour l’utilisateur et déja responsive.

Et le gain de temps n’est vraiment pas négligeable, j’insiste sur ce point.

Mais il y a une grande question à se poser :

Est-ce que mon design est spécifique, et particulier ?

Si oui, abandonnez Boostrap.

Un design simple et commun vous convient-il ?

Si oui, Bootstrap est fait pour vous, puisque vous aurez ce design bien plus rapidement et efficacement !

Développeur expérimenté : "Bootstrap ? Simple, rapide, efficace. J'adore !" Développeur artiste : "Bootstrap ? Trop peu pour moi chéri, je suis une artiiiiiiiiste !!"